Philippe PORTIER

Photo_PORTIER_IMG_20210511_120500.jpg

Après avoir été professeur de science politique à l’Université Rennes I, est depuis 2007 directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études (PSL) où il occupe la chaire « Histoire et sociologie des laïcités » et dont il est vice-président. Il est également professeur à Sciences Po Paris et au Collège de l’Europe. Directeur du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités, laboratoire de l’École Pratique des Hautes Études et du Centre National de la Recherche Scientifique (de 2008 à 2018), il est aujourd’hui co-directeur de l’Observatoire international du religieux (Sciences Po-EPHE). Ses travaux portent sur les régimes de laïcité, sur les mutations du religieux dans les sociétés occidentales, et plus globalement sur la relation entre démocratie et religion. Parmi ses derniers ouvrages, on compte Métamorphoses catholiques, Acteurs, enjeux et mobilisations autour du mariage pour tous (avec Céline Béraud, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2015) ; L’État et les religions en France. Une sociologie historique de la laïcité, Rennes, PUR, 2016 ; Politique et religion. L’enjeu mondial (dir. avec Alain Dieckhoff, Presses de Sciences Po, 2017) ; Cent ans de construction sociale. Une histoire de la Confédération française des travailleurs chrétiens (Flammarion, 2019) ; La sécularisation en question. Religion et laïcités au prisme des sciences sociales (dir. avec Jean Baubérot et Jean-Paul Willaime, Les Classiques Garnier, 2019) ; Le religieux dans les conflits armés contemporains (dir. avec Frédéric Ramel, Les Classiques Garnier, 2019) ; La religion dans la France contemporaine, Entre sécularisation et recomposition (avec Jean-Paul Willaime, Armand Colin, 2021).